Retour à la catégorie Balades en Occitanie

Cerbère

La côte Vermeille :

Après avoir profité de Port-Mahon et de la garrigue de Sigean, nous changeons de décor et poursuivons notre week-end en descendant jusqu’au dernier village avant la frontière espagnole. Nous arrivons à Cerbère depuis Banyuls. Cette station balnéaire est située dans les Pyrénées-Orientales, en Occitanie. Nous longeons les côtes rocheuses des Albères, la route sinueuse impressionne et nous permet, du haut des falaises de bénéficier d’un panorama à couper le souffle. L’ambiance fait très bout du monde ! Nous apercevons le bleu plus profond qui se mélange aux turquoises des criques calmes en contrebas, la fameuse côte Vermeille ! Un trésor naturel protégé qui offre un mélange de criques rocheuses et de vignes en flanc de coteau. Une côte comme on les aime, un peu sauvage pour profiter de la balade et de la baignade.

Le village des Aloès :

Nous nous arrêtons un peu avant la plage de Cerbère, nous avons une réservation pour deux nuits au Lagrange Vacances-Grand Bleu-Village des Aloès. L’endroit est idéal par son emplacement, situé dans un creux de falaise en bord de mer. Les paysages sont magnifiques, le sentier du littoral permet de belles randonnées. Les falaises plongent dans une mer méditerranée turquoise avec de belles criques sauvages. Un cadre paradisiaque ! De plus, nous sommes situés à quelques minutes à pied du sentier sous-marin. La résidence est très calme, les voitures sont uniquement autorisées pour les arrivées et les départs. Mais attention, comme il est indiqué par la résidence elle-même, l’accès est déconseillé aux personnes à mobilité réduite. En effet, son implantation en creux de falaise est tout en pente, donc on fait son sport avec tous ces escaliers…

Nous avons la chance de profiter de la vue sur mer de notre terrasse, cela compense largement la petite taille des logements. Un petit souci de ménage est vite résolu par l’équipe, il faut dire que les hirondelles font leurs nids un peu partout, donc forcément ils n’y peuvent pas grand-chose… Mais au moins, nous n’avons pas de moustiques ! Il est vrai que que la vétusté se ressent par endroit et qu’un petit coup de frais ne ferait pas de mal, mais nous sommes en week-end et franchement ce n’est pas vraiment le plus important. Nous descendons jusqu’au ponton qui permet de se baigner plus facilement. Et malgré la chaleur harassante de la journée, il est quand même dur d’entrer dans l’eau. Mais l’appel de l’eau turquoise se fait ressentir et en voilà déjà deux à l’eau. Bon, j’avoue peu courageuse, j’y est mis que les pieds… De là, il est possible d’emprunter un sentier qui mène à une crique de galets un peu plus loin, mais attention à ne pas glisser au bord du précipice ! Une piscine extérieure est disponible, mais pas ouverte quand nous sommes venus, réglementation oblige. Nous profitons d’un dîner convivial au restaurant de la résidence avant de retrouver notre logement. Eh oui, demain le week-end d’apnée de mon homme commence, il faut se coucher tôt.

Le port de Cerbère :

Le lendemain matin, nous nous rendons à Cerbère, ce petit village du bout du monde. La plage s’étire sur une centaine de mètres au milieu du centre-ville. C’est une plage de galet, comme on en trouve sur les criques de la région. Nous profitons de la plage et de la baignade, et il nous faut au moins ça pour nous rafraîchir ! Le petit port est juste en face, et nous apercevons mon homme qui attend le départ du bateau de plongée du club « le Cap Cerbère ». Il est en effet situé au cœur du petit village catalan et accueille des pratiquants plongeurs et apnéistes tout au long de l’année. Le club est réputé dans la région et propose des randonnées palmées ou des plongées d’exploration. Vous ne pouvez pas le manquer, c’est le grand bâtiment bleu. J’avoue que la plage n’est pas celle que j’ai préféré, car pas assez nature pour moi, même si elle a l’avantage d’être aux portes des restaurants et magasins, je préfère la côte plus sauvage et naturelle. Nous sommes revenus y dîner un soir, et l’ambiance bord de mer était des plus agréables avec ses petites ruelles typiques du sud de la France, et la lumière du port sur le bord de mer.

Le sentier sous marin :

Notre après-midi est consacrée à la découverte des fonds marins, au sentier sous marin à la plage de Peyrefite, juste à côté de notre résidence. Un grand parking permet de s’y garer facilement. Et nous retrouvons une grande crique avec une plage faite de galets. Le lieu est sublime et sauvage avec les falaises rocheuses de chaque côté. La réserve marine naturelle protégée de Banyuls-Cerbère commence au bout de cette calanque. L’endroit est idéal pour chausser palmes, masques et tubas pour observer la faune et la flore marine. L’accès est libre et gratuit, c’est une belle randonnée aquatique. Sur la plage, une petite exposition explicative sur le sentier marin est disponible. Les enfants ne nous attendent pas et sont déjà en train d’escalader les rochers à la recherche de crabes, pendant que papa part en exploration.

Cette balade est insolite, le parcours est long de 500 mètres aller-retour, et on retrouve 5 stations d’observations avec bouées. Vous pouvez même louer de quoi avoir l’audio sous l’eau pour découvrir les différents écosystèmes. La randonnée aquatique permet de retrouver en nombre les espèces typiques de Méditerranée : daurades, sars, mérous, bars, girelles… Le snorkelling est très sympa pour observer les fonds marins de la côte.
Le lieu est entre terre et mer et offre une belle balade au bord de l’eau sur le sentier du littoral. Il est accessible et balisé et permet de longer la côte. Il est aussi appelé sentier des Douaniers ou sentiers des Contrebandiers, il est long de 35 km. Il débute à la plage du Racou à Argelès-sur-Mer, et vous pouvez descendre toute la côte Vermeille, jusqu’en Espagne.

Conclusion :

Cette partie de la côte moins touristique gagne à être connue, nous y avons passé un séjour paisible, loin des stations balnéaires plus fréquentées. La côte rocheuse et ses gigantesques falaises offrent un spectacle naturel et sauvage plus qu’appréciable. Le sentier sous marin reste mon coup de cœur avec son panorama vraiment splendide. Nous sommes au plus prêt de la réserve marine protégée de Banyuls-Cerbère, les poissons étaient donc au rendez-vous. Vous y trouverez aussi des randonnées fabuleuses et des criques où vous délasser. La côte Vermeille abrite des merveilles à découvrir, et il est sûr que nous y retournerons à d’autres saisons pour profiter d’autres paysages.

Galerie Photos :

Informations

Adresse: Cerbère 66290 Cerbère

Site internet

Afficher sur la carte

Aucun commentaire

Dernieres Balades en Occitanie :

Collioure

Collioure

Publié le 09/02/2021 | Balades en Occitanie

Collioure est située sur la Côte Vermeille, dans les Pyrénées-Orientales, en région Occitanie. C’est le village phare du Pays Catalan.

Port-Mahon et la garrigue de Sigean

Port-Mahon et la garrigue de Sigean

Publié le 02/02/2021 | Balades en Occitanie

Ce circuit en boucle de Port-Mahon offre une randonnée de contrastes entre la garrigue de Sigean, les étangs, les salins et les vignes au cœur du parc régional naturel de la Narbonnaise.

Gagnac et les bords de Garonne

Gagnac et les bords de Garonne

Publié le 21/01/2021 | Balades en Occitanie

Le parc de Gagnac sur Garonne est inscrit dans le projet urbain Grand Parc Garonne qui vise à reconquérir les bords du fleuve. Il permet de se balader à pied ou à vélo dans un cadre bucolique.

Clermont-le-Fort

Clermont-le-Fort

Publié le 25/12/2020 | Balades en Occitanie

Clermont-le-Fort est une commune de la Haute-Garonne, situé au sud de Toulouse. Elle est bordée par l’Ariège dont les bords sont classés dans la Réserve naturelle régionale de Confluence Garonne-Ariège.

Le lac de Cavayère

Le lac de Cavayère

Publié le 08/12/2020 | Balades en Occitanie

Le lac de Cavayère est un lac de barrage situé dans l’Aude, à deux pas de la cité médiévale de Carcassonne. Elle abrite la base de loisirs Raymond Chésa.

La cascade pétrifiante et Saint Antonin-Noble-Val

La cascade pétrifiante et Saint Antonin-Noble-Val

Publié le 15/11/2020 | Balades en Occitanie

La cascade pétrifiante est située à Saint Pierre du Livron dans le Tarn-et-Garonne. C’ est une cascade riche en calcaire, à quelques kilomètres du célèbre village médiéval de Saint-Antonin-Noble-Val.

Avatar féminin :

Avatar masculin :

En soumettant ce formulaire, j'autorise Moov'Occitanie by Sofy à me contacter de façon personnalisée à propos de ses articles. Vos données personnelles ne seront jamais communiquées à des tiers.

Pour plus d’informations sur vos données personnelles ou pour exercer vos droits vous pouvez consulter les mentions légales.